Psycho-cat

tu es en face je me régale ne change rien

tu lances la balle et je perds mes moyens

 

je ne t’ai pas pu venir avec ton air de ne pas y toucher

c’était comme dans un film où tout peut vraiment arriver

tu as changé ma vie mes yeux sont comme aveuglés

tu ne peux pas imaginer comme c’est bon de te regarder

 

je ne t’ai pas vu me fuir d’un pas léger un peu trop pressé

tout allait vite je n’ai pas deviné que ça sentait l’arnaque à plein nez

le parfum de l’A.  j’ai tellement voulu le humer…

 

je ne t’ai pas vu tenir mon destin dans tes mains comme un jouet

une fois tu m’as frolée maintenant je suis accro à en crever

ton corps gracieux et si « moelleux » ^^ me montre tout son savoir-faire

je jouis là n’en croyant mes yeux devant toi jouant la dame de fer

 

est-ce un jeu ? est-ce hideux ? mais qu’est ce que je peux bien y faire ?

ton charme, un rien qui s’évapore devine toujours comment me plaire

la moindre particule de ton corps flottant comme pour me satisfaire

bien sur je pourrai te dire tout ça en face

oh tu sais comme je peux être lâche

tu es Toi et c’est curieux comme j’aime me sentir sur Terre

Te désirer c’est merveilleux je jouis en mordant la poussière

Est-ce délicieux ou bien affreux tout ce que je peux bien taire

 

 

 

Publié dans : Non classé |le 19 juillet, 2009 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Quand ma plume parlera |
gonthim |
Il était une fois... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marietheresedarcquetassin
| Le blog de Lyllie
| RETOUR CHARIOT, par Pierre ...