ultimatum

rien qu’un sourire, un seul regard

un baiser furtif, une caresse à la va-vite

si ce n’est que quelques minutes et même si c’est un pari

tant pis s’il n y’a pas de suite

si elle prend mon corps pour en rire

si elle joue avec mon coeur et en fait un stalactite

tant pis s’il n’y pas de plaisir

je veux qu’elle m’aime avant de partir

car maintenant si elle me revient je ne saurai résister à son charme

et ce soir ou demain si elle veut recommencer

je ne pourrai renoncer à à cette femme

elle est si près je peux la toucher

maintenant si elle me revient je sais qu’elle saura m’envoûter

comment résister à l’étrange

comment calmer ce qui démange

mes regards lui parlent comme avant

mes sourires me veulent convaincants

maintenant si elle me revient

elle pourra être sûre d’être aimée

Publié dans : Non classé |le 27 juillet, 2009 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Quand ma plume parlera |
gonthim |
Il était une fois... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marietheresedarcquetassin
| Le blog de Lyllie
| RETOUR CHARIOT, par Pierre ...