prologue

je n’arrive pas à dormir.

je m’attarde sur le visage de Cécile qui m’inspire tant de rêveries et de douceurs.

Et si je n’étais tombée amoureuse que d’un espoir ? et si je m’accrochais à cette femme justement parce qu’elle est inaccessible ? Les minutes défilent, je me tourne et retourne dans ce lit. Les heures passent et me replongent chaque fois dans des rêves érotiques semi-éveillés.

Il faut que je la voie. Tout de suite. Elle est devenue ma dose quotidienne de bonheur et j’ai besoin d’assouvir cette faim dévastatrice et délicieusement obsessionnelle.

Bon. Je me lève, enfile un survêtement et roule jusqu’au Poiré.

Je me  gare dans le fond de cette petite impasse et avance à pas feutrés avec un battement de coeur si rapide – Je crois qu’il résonne et que tous les voisins vont l’entendre – Je ne veux pas faire de bruit mes chaussures glissent sur les graviers je m’arrête net au portail…

Je tremble je suis à quelques pas de son studio. Je reste là pétrifiée à deux mètres à peine de l’objet de mes fantasmes je ne sais plus si je dois avancer.

Ma main frôle la poignée de la porte ; je m’imagine près du canapé excitée (excitante ?) attrapant un crayon ou un bloc-notes, une chaussette, puis m’enfuyant. Non j’entre résolument, avance près du lit et la voit étendue sous sa couette en plumes d’oies qui m’attend. Je veux lui dire « je suis là, je t’accepte, je te donne tout. Je suis folle, aime moi quand même, aime moi d’avantage ». Elle ouvre les yeux et me sourit, m’aspire vers son lit et nous faisons l’amour…

Je me surprends à abaisser la poignée !

Sortant de ma torpeur je réalise le ridicule de la situation. Je n’ai pas le droit de tout gâcher je préfère donc tout cacher. Qu’est ce qui m’autorise à m’immiscer dans sa vie et à imposer mon désir ?

Je repars lentement, honteuse et roule sans m’arrêter jusqu’à chez moi en murmurant son prénom.

 

Publié dans : ||le 20 juillet, 2009 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Quand ma plume parlera |
gonthim |
Il était une fois... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marietheresedarcquetassin
| Le blog de Lyllie
| RETOUR CHARIOT, par Pierre ...